Qu'est-ce qu'un éco-acteur ?

Un éco-acteur est une structure dont plus de 50 % de l’activité contribue à :

  • mesurer, prévenir, limiter ou corriger les atteintes à l’environnement
  • lutter contre les changements climatiques
  • développer des éco-énergies (énergies renouvelables, efficacité énergétique)

Ex. : Une entreprise de construction de maisons en bois qui intègre un capteur solaire pour produire de l’eau chaude sanitaire

Ex : Une entreprise qui collecte (dans les restaurants par exemple) les huiles alimentaires usagées pour les recycler en biodiesel

Ex. : Un institut de formation qui dispense principalement des formations aux enjeux environnementaux

Secteurs en mutation verte :

De nombreux secteurs sont aujourd’hui en mutation : construction, logistique… et prennent en compte les enjeux environnementaux dans leur production ou leur offre de service.

Ex. : une entreprise de bâtiments et travaux publics qui utilise sur ses chantiers des matériaux issus du recyclage, de matière végétale ou issue de la filière agro-alimentaire

Ex. : une banque qui propose des produits financiers dédiés à l’environnement.

Ainsi, la logistique devient éco-logistique lorsque la majorité du transport est pensée en fonction de la lutte contre la pollution et l’impact sur l’environnement

Ex. « éco-logistique » : transport fluvial, derniers kilomètres avec un véhicule électrique, utilisation d’un logiciel optimisant les transports par camion qui évite de « rouler à vide », etc.

Les éco-activités concernent différents types d’acteurs :

  • entreprises,
  • laboratoires de recherche,
  • instituts de formation,
  • associations,
  • institutions, acteurs et opérateurs publics.

Près de 300 métiers ont été recensés dans le domaine de l’environnement.

Les éco-activités interviennent tout au long des processus industriels : préventifs en amont, curatifs en aval et globalement dans la gestion des ressources.

 

Les éco-acteurs interviennent dans les domaines d’activité suivants :

  • Eaux-milieux-sols
    • Eau-assainissement (traitement, mesures et contrôles, ingénierie, formation…)
    • Dépollution des sols (transport, équipement, traitement, études, …)
    • Milieux naturels/éco-systèmes/paysage (biodiversité, jardins filtrants, toitures végétalisées, …)
  • Déchets
    • Collecte (études, formations, transports…)
    • Traitement (incinération, méthanisation, enfouissement, compostage…)
    • Recyclage et valorisation (organique, énergétique, par le tri, réemploi, …)
    • Ingénierie d’une production plus propre et sobre, régulation environnementale des process
  • Energie
    • Energie fossile : charbon, électricité, pétrole, gaz (études, conseils, ingénierie, formations)
    • Maîtrise de l’énergie
    • Energies renouvelables : solaire, éolien, hydraulique, biomasse, géothermie (mesure, contrôle, maintenance…)
  • Eco-construction
    • Qualité de l’air intérieur (ingénierie, études, mesure, fabrication et installation de matériels, …)
    • Eco-matériaux (ingénierie, études, diagnostics, fabrication et installation de matériels, …)
    • Eco-conception
    • Bâtiment « verdissant » (architectes, artisans, assistance à maîtrise d’ouvrage)
  • Aménagement durable
    • Approche environnementale de l’urbanisme / éco-aménagement
    • Eco-mibilité, éco-logistique
    • Bruit et vibration
    • Qualité de l’air extérieur
  • Secteurs transverses – autres
    • Management environnemental des entreprises et oragnismes, conseil et études
    • Mesure, contrôle, analyse, informatique et cartographie environnementale
    • Application des TIC au développement durable
    • Application de la santé au développement durable
    • Services pour une économie carbonne
    • Produits bancaires et d’assurance dédiés à l’environnement
    • Capture et stockage du CO2
    • Radiations, champs électromagnétiques
    • Risques
    • Autres

 

Quelques mots clés :

Eco-acteurs

Ce sont les acteurs (entreprises, laboratoires, centres de formation, association, institutions, collectivités territoriales, etc.) œuvrant dans le domaine des éco-activités (secteur environnemental et secteurs en mutation comme le bâtiment, la logistique,etc.)

Eco-entreprises

Ce sont les entreprises dont le secteur d’activité principal est dans le domaine des éco-activités, selon la définition des éco-activités proposée par l'OCDE et EUROSTAT et largement adoptée au plan international, à savoir "l'offre de biens et services qui contribue à mesurer, prévenir, limiter ou corriger les atteintes à l'environnement (pollution de l'eau, de l'air, du sol, dégradation des milieux naturels et de la biodiversité, problèmes de déchets, de nuisances sonores et olfactives, etc), à la lutte contre le changement climatique et au développement des éco-énergies (énergies renouvelables, efficacité énergétique…)"

éco-produits

Ce sont les produits dont l’usage répond directement et exclusivement à un objectif de protection de l’environnement et les produits connexes, y compris les fournitures, équipements et installations spécifiques pour la production ou l’utilisation des produits environnementaux ainsi que les produits dont l’utilisation répond à une autre fonction mais qui ont été modifiés dans un but environnemental.

éco-process

Ce sont les procédés répondant directement et exclusivement à un objectif de protection de l’environnement et les produits connexes, ainsi que les procédés répondant à une autre fonction mais qui ont été modifiés dans un but environnemental.

éco-services

Ce sont les services répondant directement et exclusivement à un objectif de protection de l’environnement et les services connexes, ainsi que les services répondant à une autre fonction mais qui ont été modifiés dans un but environnemental.